Cuisine nationale allemande

La France est un pays de desserts aérés et de délicieuses pâtisseries, le Japon est associé aux sushis, la Chine est connue pour sa variété de «street food». Les Allemands, quant à eux, ne peuvent imaginer leur vie ordinaire sans saucisses, plats de viande et, bien sûr, bière. Quels plats allemands sont populaires et que doit absolument essayer un touriste lors de sa visite en Allemagne? En savoir plus.

La cuisine nationale allemande ne peut pas être qualifiée de diététique. Les Allemands aiment bien manger. Il est rare de trouver ici des recettes sans viande. Plats de porc, rôtis, souvent servis dans des pots, poissons cuits au four, soupes et saucisses riches, comptant plus de 1500 types en Allemagne.

Aucun repas ne se passera sans une tranche de pain aromatique, très appréciée des Allemands. Et, bien sûr, un verre de bière délicieuse...

L'Allemagne est également célèbre pour sa choucroute et son pain d'épices, qui sont généralement cuits pour Noël. Que cuisinent les Allemands et quelles spécialités de la cuisine nationale sont les plus populaires, regardons de plus près.

Le menu des restaurants allemands se compose principalement de plats de porc, présentés sous différentes formes - des saucisses aux rôtis. D'autres types de viande (poulet, bœuf, etc.), ainsi que du poisson sont utilisés pour préparer des plats nationaux, mais en plus petites quantités.

Aller dans un restaurant en Allemagne, vous devriez absolument essayer:

  • "Rouleau de Berlin". C'est du bacon, cuit jusqu'à ce qu'il soit doré, dans lequel les pruneaux et la longe de porc sont enveloppés. Un plat aux petits pois et pommes de terre avec des craquelins est servi.
  • Weisswurst. Saucisses de porc blanc, traditionnellement servies avec diverses sauces.
  • "Rippchen". Côtelette ou côtelette de porc frite avec côte.
  • Steak de boeuf à la Hambourg. Des œufs au plat sont étalés sur le filet de bœuf frit. Servi avec racine de raifort minable.
  • "Sauerbraten". Rôti de bœuf mariné au vin et au vinaigre, souvent servi dans des pots en argile. Des pommes, des raisins secs, du gingembre et du sirop de betterave sont ajoutés à la viande.
  • Kotellet. Hacher avec os.
  • "Eisbein" ou "Icebine". C'est un jarret de porc, une recette qui remonte aux banquets royaux luxuriants.

Il y a beaucoup de plats de viande dans la cuisine nationale allemande. Dans les menus des cafés et des restaurants, vous pouvez voir du boudin avec des raisins secs, des steaks, diverses saucisses frites, un rasoir ou des côtelettes hachées et bien plus encore. En plus des plats de viande, les Allemands adorent la recette avec l'ajout d'œufs. Par exemple, des œufs brouillés avec du bacon, des tomates, des pommes de terre et des herbes, des œufs farcis.

Un accompagnement doit être fourni pour la viande. Les boulettes, le riz, les légumes cuits et bouillis, ainsi que les légumineuses sont populaires parmi les Allemands. Mais les pommes de terre ont reçu un amour particulier, elles sont servies sous différentes formes - en uniformes, crêpes, purée de pommes de terre, frites ou frites, ainsi que des boulettes ou des croquettes.

La cuisine nationale allemande comprend des pâtes. Les nouilles en Allemagne, contrairement aux italiennes, sont légèrement plus épaisses et contiennent un œuf. Dans le sud du pays, il est d'usage de cuisiner du "spetzle". Ce sont des nouilles aux œufs spéciales qui se présentent sous des formes rondes et oblongues. Il est utilisé comme plat d'accompagnement, ainsi que comme plat indépendant.

L'assaisonnement de base de la cuisine nationale est le sel, car l'Allemagne possède depuis longtemps ses propres mines et sources de sel. Le miel ou le saccharose à base de betteraves à sucre contribue à adoucir le goût.

Raifort, moutarde, vinaigre, ail, oignons sont souvent utilisés. Diverses herbes sont utilisées aussi bien fraîches (aneth, persil, oignon) que séchées (livèche, marjolaine, thym et thym).

Les produits de boulangerie sont tenus en haute estime. En Allemagne, il existe plus d'un millier de types de pain, pour la cuisson, ils utilisent différents types de farine - blé, gris et seigle. Diverses graines (sésame, graines de citrouille), ainsi que des noix et des fruits secs sont utilisées comme garniture..

La rhubarbe, les fraises, les cerises et les pommes sont considérées comme des garnitures typiques pour les tartes et les gâteaux en Allemagne. Le cheesecake peut également être appelé un dessert populaire..

Un plat bien connu de la cuisine nationale allemande est le gâteau de la Forêt-Noire, pour lequel des biscuits sont cuits et des cerises et de la crème sont utilisées pour la garniture..

Les Stollens sont traditionnellement cuits à Noël. Les ménagères préparent de la pâte à levure, à laquelle sont ajoutés des fruits confits, des fruits secs, des noix, des graines de pavot ou des pâtes d'amande.

La boisson principale en Allemagne est sans aucun doute la bière. La Bavière est la région où est produit le plus grand nombre de variétés de cette boisson enivrante..

En outre, des festivals de la bière ont lieu en Allemagne. Le plus célèbre est Octoberfest, organisé en octobre et rassemblant environ 6 millions de visiteurs par an. Les festivals folkloriques ont lieu à Munich et durent environ 16 jours. Pendant les vacances, diverses sociétés de bière présentent leurs produits. En plus des tentes à bière, il existe également de nombreuses attractions sur le territoire du festival.

Les schnaps et la vodka au pain, qui sont un mélange de vodka et de moonshine, sont connus pour leurs boissons alcoolisées fortes. Dans le sud-ouest de l'Allemagne, on produit du vin de pomme, un type de cidre appelé Viez. Ce produit a été surnommé "boisson Viking".

Chaque région d'Allemagne a ses propres particularités en matière de cuisine. En substance, la cuisine nationale allemande est assez satisfaisante et les plats de viande y prédominent. Chaque recette ravira le gourmet avec son goût unique.Par conséquent, après avoir visité ce pays européen, vous devez absolument commander une visite gastronomique qui vous permet d'en apprendre plus sur la culture allemande.

Cuisine allemande

On en sait très peu sur l'histoire de la cuisine nationale allemande. Il est né pendant l'existence de la Rome antique. Entre-temps, depuis lors et jusqu'au début du XXe siècle, il n'a pas beaucoup évolué. Cela était principalement dû à la politique et à l'histoire de la formation du pays lui-même.

L'Allemagne moderne comprend 16 terres qui faisaient autrefois partie d'autres États. Les traditions et habitudes culinaires ont été façonnées par leur influence. Au 19e siècle, le chemin de leur unification a commencé. Au départ, cela n'a pratiquement pas affecté le développement de la cuisine allemande. Cependant, lorsque Guillaume II est arrivé au pouvoir (les années de son règne - 1888-1918), tout a radicalement changé. Sa politique intérieure touchait également à la cuisine. Maintenant, la nourriture était considérée comme honteuse. Il était interdit de préparer de nouveaux plats intéressants, en particulier avec du vin ou une énorme quantité d'huile végétale et d'épices. Ils ont recommandé de ne manger que des pommes de terre bouillies, de la viande assaisonnée d'une maigre sauce et du chou. Ces règles reflétaient également les préférences culinaires du monarque lui-même..

Il n'a démissionné qu'après la fin de la Première Guerre mondiale. Il y avait une famine dans le pays et la cuisine était complètement oubliée. Mais après la fin de la Seconde Guerre mondiale, son véritable développement a commencé. Cela était dû au fait que des livres culinaires d'autres pays ont commencé à apparaître sur les étagères des magasins et que des lieux de restauration ont commencé à ouvrir en Allemagne. Les Allemands eux-mêmes ont commencé à préparer une variété de plats à base de viande, de poisson et de légumes, dont se compose aujourd'hui la cuisine nationale allemande - l'une des plus populaires et des plus délicieuses au monde..

Bien sûr, chaque région du pays a conservé ses propres préférences culinaires, qui se sont formées sous l'influence des pays voisins. Ainsi, le jambon de Westphalie, les boulettes de viande bavaroises, les boulettes de Souabe, le pain d'épices de Nuremberg et la soupe d'escargots dans le sud du pays, et la soupe d'anguilles dans le nord sont apparus..

Le climat en Allemagne est favorable à la culture des cultures, qui font partie des ingrédients traditionnels pour la préparation des plats allemands. Mais, à part eux, ils aiment ici:

  • viande, en particulier canard, porc, gibier, veau, bœuf;
  • le poisson, le plus souvent bouilli ou cuit, mais pas frit;
  • des œufs;
  • légumes - pommes de terre, chou, tomates, chou-fleur, asperges blanches, radis, carottes, cornichons;
  • légumineuses et champignons;
  • divers fruits et baies;
  • fromages et masses de caillé;
  • Bière. L'Allemagne compte un grand nombre de brasseries et de petites brasseries qui la préparent exclusivement à partir d'eau, de levure, de pain et de malt;
  • pain et produits de boulangerie;
  • café et jus de fruits;
  • pétrole;
  • confiture;
  • sandwiches;
  • pâtes et céréales, en particulier le riz;
  • soupes et bouillons, y compris la bière;
  • du vin. Il est aimé dans le sud du pays.

Méthodes de cuisson de base en Allemagne:

  1. 1 friture - dans une poêle et sur un gril;
  2. 2 ébullition;
  3. 3 fumer;
  4. 4 décapage;
  5. 5 cuisson;
  6. 6 ragoût.

Fait intéressant, les épices ne sont pratiquement pas utilisées ici et elles servent toujours de grandes portions.

De toute cette abondance, une cuisine traditionnelle allemande est préparée. Les plus populaires:

Cuisine nationale allemande - ce qui se mange en Allemagne

Dernière mise à jour: 19 juin 2019

La cuisine traditionnelle allemande est loin d'être diététique. Les traditions culinaires du pays ont commencé à se former pendant la période de la Rome antique, cependant, le développement actif de la cuisine allemande se produit dans les années d'après-guerre, lorsque les traditions culinaires ont été influencées par les cultures des pays voisins..

Capacité d'une personne à influencer les traditions culinaires

Comme l'histoire le démontre clairement, les monarques peuvent influencer non seulement la politique et la culture d'un pays, mais aussi les préférences culinaires et les traditions de leur peuple. L'Allemagne est un exemple historique. Le roi Kaiser Wilhelm II se distinguait par son caractère sévère et sa sévérité. Pendant son règne, il a introduit une interdiction stricte de parler en mangeant, ainsi que de discuter de la nourriture et des produits dans la société. Parler de ce sujet était considéré comme honteux. De plus, le roi avait une attitude négative envers les délices culinaires, de sorte que les gens - simples et aristocratiques - devaient manger très simplement et fade. La seule «peinture» qui pouvait être servie était la sauce à la farine.

Fait intéressant! Les habitants des régions voisines de la Russie et du Danemark se sont livrés à des délices extrêmement rarement et avec prudence.

À la fin de la Première Guerre mondiale, le roi abdiqua et les habitants de l'Allemagne, qui n'étaient pas impliqués dans le développement de la cuisine nationale, commencèrent à mourir de faim. Ce n'est qu'à partir de 1948 que des émissions de cuisine sont apparues à la télévision locale et des collections de recettes sont apparues dans les librairies. De plus, les Allemands ont commencé à voyager activement et à apporter diverses recettes. Ainsi, la cuisine allemande a traversé un chemin difficile et épineux avant de devenir ce qu'elle est connue dans le monde aujourd'hui - riche en calories, nourrissante, apparemment, de cette manière les Allemands essaient d'oublier les années insipides et affamées de l'histoire du pays..

Cuisine nationale allemande - traditions et préférences

Malgré le fait que les traditions culinaires en Allemagne aient commencé à se former relativement récemment, une certaine culture culinaire s'est déjà développée dans le pays et de nombreux plats nationaux de la cuisine allemande sont connus et appréciés dans de nombreux États..

Bon à savoir! En Allemagne, les recettes nationales sont constamment améliorées, l'intérêt pour la vinification augmente chaque année, car les habitants adorent s'offrir un verre de vin local.

Les plats préférés et les plus courants en Allemagne sont peut-être le porc, les saucisses, les saucisses, les pâtés à base de viande. Il y a environ un millier et demi de saucisses seules dans le menu national, et ce n'est pas surprenant, car chaque région du pays propose la recette d'un auteur.

Le pain et les pâtisseries constituent un ajout important aux spécialités de viande. En Allemagne, il existe au moins trois cents variétés de pain, et combien de desserts cuits au four sont presque impossibles à compter.

Fait intéressant! Le musée du pain a été construit dans la ville d'Ulm, où tous les types de pain en Allemagne sont décrits en détail.

Le plat d'accompagnement le plus commun et le plus célèbre pour la viande est la choucroute, les Allemands aiment aussi et savent comment cuire les pommes de terre, ils ont frit, bouilli, cuit, cuit au four, des crêpes frites.

Que mange l'Allemagne au petit-déjeuner? Tout d'abord, ce repas est dense et satisfaisant, en règle générale, ils mangent du pain avec plusieurs variétés de jambon, du pain avec de la confiture, du miel, du yaourt et des petits pains. Pour le déjeuner, les Allemands mangent nécessairement de la soupe, pour le second - viande avec un plat d'accompagnement, finissez le repas avec un dessert, pour le dîner - salade et collations froides. Il est de coutume de manger en Allemagne au moins cinq fois par jour..

Faits intéressants sur la cuisine allemande traditionnelle

  1. Les touristes seront sûrement frappés par le fait que dans chaque ville allemande, il existe un grand nombre de points de vente vendant des saucisses et des saucisses, elles sont peu coûteuses et attirent l'attention par leur arôme. Délices de viande servis avec salade de pommes de terre ou hot dog.
  2. Dans la vie quotidienne, les résidents allemands cuisinent rarement des plats nationaux allemands, qui se distinguent par leur teneur en calories et en matières grasses. Mais les touristes aiment commander de telles friandises, il y a donc beaucoup d'établissements où le menu comprend une cuisine allemande traditionnelle..
  3. Le week-end, l'après-midi, les Allemands se livrent à un ajout savoureux, par exemple, ils servent du café et des gâteaux, et le dessert est changé en fonction de la saison..
  4. En Allemagne, il n'est pas habituel d'inviter "pour le déjeuner", d'inviter "pour le café".
  5. Le repas principal est le petit déjeuner. Il n'est pas d'usage que les Allemands quittent la maison sans avoir mangé au préalable..
  6. Tous les cafés en Allemagne proposent un large choix de plats pour le petit-déjeuner et les servent le matin jusqu'à 15h00.
  7. Les caractéristiques de la cuisine allemande varient d'une région à l'autre. Par exemple, dans les régions du nord, ils préfèrent les pommes de terre, en mangent beaucoup, et dans le sud, je bois du thé au lieu du café, dans les Alpes, ils boivent traditionnellement du lait et mangent beaucoup de fromage..

Que essayer en Allemagne de la nourriture

Ce n'est pas un hasard si de nombreux touristes associent l'Allemagne aux saucisses et à la bière, en effet, ces deux produits sont savamment préparés et combinés ici. Néanmoins, il serait erroné d'évaluer les plats nationaux de la cuisine allemande uniquement par des spécialités à base de viande et une boisson mousseuse, car chaque région a ses propres friandises, des technologies culinaires particulières sont utilisées. Dans le sud-ouest, ils adhèrent aux traditions françaises. La carte de visite de la Bavière est la saucisse, le chou cuit, la moutarde douce. En Rhénanie, ils préfèrent les crêpes de pommes de terre avec du bœuf mariné, et à Hambourg, elles sont excellentes avec les fruits de mer. Une fois à Cologne, assurez-vous d'essayer les macarons.

Les Allemands préfèrent manger copieux et savoureux, la preuve en est un menu national varié avec un grand choix de chefs-d'œuvre culinaires simples et complexes.

Plats principaux

Le nom des saucisses signifie - saucisse de veau bouillie. Selon la recette, le porc et le bœuf haché, les épices, les oignons, les protéines sont mélangés dans des proportions égales, le zeste de citron donne une fraîcheur piquante.

Il est intéressant de noter que le plat de la cuisine traditionnelle est apparu en 1857, la recette des saucisses reste inchangée. Les habitants ne mangent de la Weisswurst que jusqu'à 12h00, ils ne commandent pas de saucisses l'après-midi.

La délicatesse de la viande est servie dans une casserole où les saucisses étaient cuites, garnies de bretzel salé, de moutarde.

Le plat traditionnel allemand est servi le dimanche par de nombreuses familles. Surtout par temps froid, les rouleaux deviennent particulièrement populaires. La viande est farcie de cornichons hachés, bacon, oignons frits à la moutarde.

Les rouleaux de boeuf sont servis avec une sauce à base de bouillon de viande, de vin rouge, de légumes. Le meilleur plat d'accompagnement est les boulettes avec du chou cuit ou des pommes de terre.

Le nom d'un plat traditionnel allemand signifie - boulettes, la recette est la suivante - pétrir la pâte, préparer la farce à partir de viande hachée, de bacon, de porc et d'épices. Ensuite, la garniture est enveloppée dans de petites enveloppes, qui sont bouillies dans du bouillon de viande.

Fait intéressant! Le plat a été inventé par des moines du monastère de Maulbonne, lorsque la viande ne peut pas être consommée, ils préparent des enveloppes avec une garniture maigre de légumes verts.

Ce régal de cuisine traditionnelle est courant dans l'est de l'Allemagne. Pour cuisiner, vous avez besoin d'un pilon de porc, qui est bouilli dans de la bière, puis cuit au four. Pour un arôme spécial et un goût riche, ajoutez des baies de genièvre, de l'ail, un bouquet d'épices. Les restaurants locaux servent du jarret avec de la purée de pois, de la choucroute.

Fait intéressant! Le jarret a une croûte brillante et brillante, c'est pourquoi le nom du plat allemand "Eisbein" est traduit par patte de glace.

Soupe de hareng, viande, pommes de terre, betteraves, cornichons, oignons. Les pêcheurs locaux appellent le premier plat national - le méli-mélo de poisson. Extérieurement, la soupe n'a pas l'air très attrayante, mais le goût est assez original. Pour la première fois, les marins baltes ont commencé à cuisiner de la soupe, combinant tous les produits à portée de main.

Les boulettes de viande bouillies sont servies en Allemagne depuis le 19ème siècle. Selon la recette, les klops sont à base de veau haché, d'œufs, de pain, d'anchois, de jus de citron, de moutarde et de vin blanc.

Bon à savoir! Dans les magasins, les friandises sont vendues sous forme de produits semi-finis, mais un vrai plat préparé selon une recette traditionnelle peut être dégusté dans un restaurant ou un café..

Malgré son nom mystérieux et original, le plat traditionnel est une cocotte de viande aux oignons et pommes de terre. Des œufs durs entiers sont ajoutés à l'intérieur.

Le plat est apparu sur le menu national après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après les combats, il y avait une pénurie de nourriture dans le pays, il n'y avait presque plus d'animaux dans les forêts, alors les femmes ont proposé une friandise qui ressemblait extérieurement à un lièvre..

Le nom du plat national est sans aucun doute bien connu de tous, mais connaissez-vous la technologie pour faire du schnitzel? Dans toutes les régions d'Allemagne, la friandise est frite selon la recette de l'auteur. À Hambourg, c'est une côtelette avec des œufs brouillés, et il y a aussi du schnitzel à la Holsten - viande avec des œufs brouillés, des câpres et des anchois. Le plat viennois le plus simple est une simple escalope de porc.

Bon à savoir! Tous les schnitzels sont unis par une chose: avant la friture, la viande est roulée dans de la chapelure et après la cuisson, avant de servir, elle est versée avec du jus de citron.

Plats d'accompagnement

La célèbre choucroute, considérée comme un plat allemand original. En Allemagne, il s'appelle Krauts. Le chou râpé est fermenté avec du vinaigre et du sel. En général, la recette traditionnelle est similaire à la nôtre, mais à une différence près: elle n'ajoute ni carottes ni pommes. La choucroute cuite est cuite ou frite et servie comme plat d'accompagnement pour la viande.

Traditionnellement, les ménagères allemandes fermentent le chou pendant six semaines, un pot de collations peut être acheté dans n'importe quel magasin en Allemagne.

Fait intéressant! Les Allemands sont heureux de manger de la choucroute comme collation à la bière.

Il est à noter que la pomme de terre en Allemagne a été initialement perçue sans enthousiasme.De plus, les habitants ont refusé de la cultiver et de la manger. Pourquoi est-ce arrivé, les documents historiques sont muets, peut-être que les gens ne croyaient pas que vous pouvez obtenir assez de pommes de terre. La situation a changé deux siècles plus tard et la raison en était une mauvaise récolte de légumes et de fruits, ce qui a incité la population locale à s'intéresser aux tubercules. Depuis lors, les Allemands maîtrisent parfaitement non seulement la culture de la pomme de terre, mais également un grand nombre de recettes à partir de celle-ci..

Fait intéressant! Les linguistes allemands associent même le nom «pomme de terre» à deux mots allemands - kraft - force et bagatelle - diable.

Les plats de pommes de terre les plus courants sont:

  • boulettes - boulettes de pommes de terre bouillies, servies avec viande et sauce;
  • salade de pommes de terre - il est impossible de nommer une seule recette pour ce plat traditionnel, car il est préparé différemment dans chaque région;
  • pizza aux pommes de terre, populaire dans la cuisine souabe;
  • dans le Mecklembourg, ils aiment la soupe de pommes de terre avec des prunes cuites au four et du jambon; Beignets de pommes de terre
  • la saucisse de pomme de terre est faite de pommes de terre, de viande hachée et d'intestin de porc avec l'ajout de tout un tas d'épices;
  • crêpes aux pommes de terre - il existe un grand nombre de recettes pour cette friandise dans toute l'Allemagne, elles sont préparées avec de la farine et sans farine, avec des raisins secs, du lait, de la levure ou sans eux;
  • purée de pommes de terre avec addition de compote de pommes, d'ailleurs, dans le Mecklembourg, ils utilisent de la purée de poires au lieu de la compote de pommes.

desserts

La recette de ce fameux dessert national est apparue en 1915. Le pâtissier bavarois a utilisé des brownies au chocolat et les a garnis de crème au beurre et de cerises. Depuis lors, la friandise est devenue populaire dans toute l'Allemagne et, après une décennie et demie, la recette s'est répandue dans le monde entier. Aujourd'hui, la recette du gâteau est la suivante - les gâteaux aux biscuits sont trempés dans de la liqueur (sirop de cerise), enduits de crème fouettée, disposés avec des cerises (gelée de cerises) et décorés de chocolat amer râpé sur le dessus.

Fait intéressant, le dessert traditionnel tire son nom de sa couleur - une combinaison de noir, de marron et de blanc - ce sont les couleurs des vêtements nationaux des habitants de la Forêt-Noire montagneuse..

Le gâteau contient une grande quantité d'épices et d'épices. Raisins secs, noix, fruits confits. Sur le dessus, la friandise est généreusement saupoudrée de sucre en poudre pour donner au gâteau l'apparence d'un Jésus-Christ nouveau-né enveloppé dans une couche blanche.

Le plat a été préparé pour la première fois en 1329, la recette a suscité de nombreuses critiques, car le goût simple de la pâte à base d'avoine, d'eau et de farine n'a pas impressionné les Allemands exigeants. Ensuite, il a été décidé d'ajouter du beurre à la pâte..

Fait intéressant! Selon l'une des légendes, l'auteur du dessert est le boulanger de la cour Heinrich Drazdo de la ville de Torgau.

Aujourd'hui en Allemagne, les muffins sont préparés avec une variété de garnitures, mais le plus populaire et le plus traditionnel est le Dresden stollen - ce nom est breveté pour le gâteau de Noël. Le Stollen s'appelait autrefois le Striezel, c'est pourquoi le marché de Noël de Dresde s'appelle le Striezelmarkt - un marché où les Striezels sont vendus. La principale caractéristique de la friandise est que le gâteau acquiert son goût optimal deux semaines après la cuisson..

Bretzel allemand traditionnel, commun dans les régions du sud de l'Allemagne. La friandise a été préparée depuis le 13ème siècle et est toujours abordée avec une attention et une précision particulières. Dans ce cas, la recette et la forme du bretzel sont strictement réglementées. La forme du bretzel ressemble aux mains croisées sur la poitrine pendant la prière. Il est courant de saupoudrer le bretzel de gros cristaux de sel. Il existe de nombreuses recettes de pâtisserie - avec saucisse, graines de sésame et de citrouille, fromage râpé.

Fait intéressant! Immédiatement avant la cuisson, le bretzel est plongé dans une solution d'hydroxyde de sodium, qui en allemand sonne comme laugen, c'est pourquoi le bretzel est également appelé laugenbrezel..

Que essayer en Allemagne de la cuisine de rue

Les Allemands ne dédaignent pas les collations rapides et légères, la cuisine de rue est représentée dans les petits fourgons qui se trouvent dans toutes les villes allemandes.

Que mangent-ils en Allemagne de la cuisine de rue:

Saucisses Bratwurst

  • bratwurst - saucisse dans un petit pain, un ingrédient secret est utilisé pour la cuisine;
  • curryvost - saucisses tranchées assaisonnées de sauce au curry, servies avec des frites;
  • leberkese - viande épicée dans un pain de blé;
  • hareng dans un petit pain - pain de blé avec hareng mariné, cornichons, oignons et laitue.

Breuvages

Bien entendu, l'Allemagne est principalement associée à une bière d'excellente qualité. Pendant des siècles, les brasseurs locaux ont suivi une recette qui a été légalisée en 1871. Conformément à la loi, la bière traditionnelle ne peut comprendre que: du houblon, du malt, de l'eau et de la levure.

Fait intéressant! Il y a plus de 1200 brasseries en Allemagne, sans compter les brasseries privées.

La bière est généralement servie avec une mousse épaisse - c'est un signe de qualité. En plus de la boisson mousseuse, la vinification se développe activement en Allemagne; de ​​délicieux schnaps, du vin chaud et du cidre sont également préparés. Parmi la variété de boissons alcoolisées, les Allemands préfèrent le thé et le café..

Bon à savoir! N'oubliez pas d'essayer Bionad, une boisson gazeuse fabriquée à l'aide de la technologie de brassage et une limonade aux saveurs différentes..

Ainsi, en Allemagne, ils aiment manger copieux et savoureux, donc les portions dans les restaurants et les cafés sont grandes. À première vue, la cuisine nationale allemande peut sembler un peu folle, mais essayez-les et vous comprendrez que les préférences culinaires des Allemands sont à bien des égards similaires aux nôtres..

Vidéo: la cuisine de rue en Allemagne.

Auteur: Julia Matyukhina

  • 8 plats nationaux belges les plus délicieux

Mise à jour: 21 juin 2018 La cuisine belge a ses racines dans le lointain Moyen Âge. Nationale...

Mise à jour: 14 juin 2018 La cuisine nationale du Sri Lanka se distingue par les épices et le piquant, avec...

Mise à jour: 19 juin 2018 Cuisine irlandaise - que savons-nous de...

Mise à jour: 30 avril 2020 Dans une terre de déserts étouffants, un mélange de religions et d'éternelles...

Cuisine allemande: particularités de la cuisine nationale dans différents états fédéraux d'Allemagne

Cuisine allemande: particularités de la cuisine nationale dans différents états fédéraux d'Allemagne

Sans aucun doute, chaque pays est différent. De plus, les différences peuvent être discernées dans tout, depuis la structure étatique, la mentalité, le style de vie des habitants de ce pays et se terminant par les habitudes quotidiennes. Dans ce cas, la cuisine ne fait pas exception! Et la cuisine nationale de l'Allemagne est depuis longtemps légendaire!

Un peu d'histoire sur la cuisine allemande

Malheureusement, nous savons très peu comment est née la vraie cuisine allemande. Les historiens rapportent qu'il est originaire de la Rome antique, mais qu'il n'a vraiment commencé à se développer qu'au début du 20e siècle. Cela est dû, tout d'abord, à la structure politique du pays. Aujourd'hui, la RFA se compose de 16 États fédéraux, et auparavant beaucoup d'entre eux appartenaient à d'autres États.

Les habitudes culinaires des Allemands modernes se sont formées précisément sous l'influence de cette division. Les premières avancées dans ce domaine ont commencé à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, lorsque Guillaume II a pris le pouvoir. Ses réformes ont affecté non seulement le système politique, mais aussi les traditions culturelles du pays, en particulier, et la cuisine. Le monarque a littéralement interdit les expériences en cuisine, notamment avec l'utilisation du vin, des épices, etc. Ensuite, il est devenu une tradition de manger des pommes de terre bouillies avec de la viande et un peu de sauce, ainsi que du chou. C'était le genre de nourriture que le souverain lui-même préférait.

Guillaume II a cessé de diriger l'État après la Première Guerre mondiale. A cette époque, le pays mourait littéralement de faim, et il n'était pas question de suivre les traditions culinaires..

La cuisine nationale allemande n'a commencé à se développer de manière vraiment intensive et efficace qu'après la Seconde Guerre mondiale, ce qui était dû à l'apparition dans le pays d'un grand nombre de collections de recettes d'autres pays. Ils ont commencé à ouvrir des établissements de restauration, dont les plats au menu sont tout simplement étonnés par leur diversité.

Aujourd'hui, la cuisine allemande peut à juste titre être considérée comme l'une des plus célèbres et des plus populaires au monde. De plus, chaque terre a ses propres préférences culinaires, formées lors de sa formation. Alors découvrons la cuisine allemande!

Cuisine allemande: ce qu'ils préfèrent servir sur la table dans différents états fédéraux d'Allemagne

Bavière. Le premier plat le plus préféré des Bavarois est peut-être la soupe aux boulettes de foie. Pour la seconde, ils préfèrent le porc frit avec des boulettes de pommes de terre et, bien sûr, des saucisses frites. En matière de boissons, tout le monde sait que la Bavière est célèbre pour sa bière. Les Allemands apprécient non seulement son goût, mais savent aussi le produire. Un grand nombre de brasseries fabriquent cette boisson mousseuse toute l'année. De plus, la partie nord du territoire est réputée pour ses vignerons.

Bade-Wurtemberg. Le plat national de cette terre est shpetsle. Ce sont des nouilles faites maison, qui comprennent de la farine, des œufs, de l'eau et du sel. Le jambon souabe, le miel d'épinette et le gâteau aux cerises sont également célèbres. En mai et juin, les asperges se retrouvent le plus souvent sur les tables des habitants du Bade-Wurtemberg. La boisson préférée dans ce pays est le vin des vignobles du Rhin..

Saxe. Cette terre fédérale est célèbre, tout d'abord, pour ses chefs-d'œuvre de confiserie - gâteaux sablés, biscuits, etc. Par exemple, les petits pains locaux sont connus dans le monde entier - "kriststollen", des gâteaux avec "glaçage" de fromage, raisins secs, œufs et amandes - "aierchnecken", et, bien sûr, crêpes saxonnes - "plinzen". La bière ou le vin local est préféré dans ce pays..

Thuringe. Les habitants de cette terre adorent généralement prendre une collation savoureuse! Et le plus souvent sur leur table, vous pouvez voir un plat tel que des boulettes de pommes de terre. Mais la saucisse de Thuringe frite est célèbre dans toute l'Allemagne.

Hesse. Cette cuisine se caractérise par un plat tel que la sauce verte. Cette sauce est faite à partir de récoltes printanières. Cette sauce est parfaite avec du porc bouilli, des œufs et des pommes de terre bouillies "dans leur peau". Le point culminant de la cuisine de Hesse est le fromage artisanal. Ce fromage appartient aux types à pâte molle, préparés avec l'ajout d'oignons, d'huile et de vinaigre. Ils boivent ici, en règle générale, des vins de pomme. À propos, le vin produit à Rheingause est particulièrement célèbre parmi les vins allemands.

Rhénanie-Palatinat. La nourriture ici est simple, mais assez copieuse. Traditionnellement, le «zaumagen» est préparé ici - poitrine de porc avec différents types de farce, rognons de veau avec un plat d'accompagnement de pâtes larges, rôti mariné au vinaigre, etc. Le vin est préféré ici..

Sarre. Les spécialités culinaires de la Sarre reflètent souvent les traditions culinaires françaises. Les boissons aromatiques au vin de ce pays sont connues dans toute la République fédérale d'Allemagne..

Berlin. La nourriture préférée des Berlinois est la cuisse de porc bouillie, les saucisses, la choucroute et les côtes levées. La boisson préférée ici est la bière blanche diluée avec du sirop de framboise. Cette bière est particulièrement appréciée pendant la saison estivale..

Brandebourg. Le plat le plus célèbre ici est le rutabaga de Teltow, servi avec du vinaigre et du sucre. Tous ceux qui ont essayé ce plat au moins une fois confirmeront que son goût est vraiment unique. Quant aux boissons, les habitants de cette terre préfèrent la vodka de blé et la bière..

Saxe-Anhalt. La cuisine de la partie nord de cette terre est différente de celle du sud. Si dans le nord il y aura traditionnellement de la soupe d'agneau et de légumes sur la table, alors dans la partie sud du pays, ce sera probablement des boulettes. Seul le porc cuit dans la pâte est apprécié partout ici..

Rhénanie du Nord-Westphalie. Les plats les plus préférés des habitants de cette terre sont le hareng rôti et frit. Les plats d'accompagnement peuvent être très différents. La cuisine maison est particulièrement populaire ici: la saucisse de porc maison avec l'ajout de chou ou de légumineuses, ainsi que les crêpes de pommes de terre à base de pommes de terre râpées ne laisseront personne indifférent.

Mecklembourg-Poméranie occidentale. Il faut dire de la cuisine de cette terre qu'elle est très diversifiée. Cela est dû au fait que ses résidents ont un statut financier et social différent. Il est difficile de nommer un plat traditionnel du Mecklembourg, à l'exception du poisson et de l'oie frite farcie aux pruneaux. Mais les boissons ici sont vraiment spéciales. La principale délicatesse est la bière douce.

Basse-Saxe. Les plats de poisson sont très populaires ici. Le poisson est préparé ici de différentes manières - frit, fumé, bouilli, mariné, etc. Le plat traditionnel de cette terre est le crabe de la mer du Nord.

Brême est un poisson d'eau salée et des pommes de terre dans toutes les variantes. En outre, le chou avec une garniture à l'avoine, la saucisse, qui, en plus de la viande, comprend du porridge, des oignons et des clous de girofle, ainsi que du saindoux, sont populaires. Des boissons, ils préfèrent la bière légère, la vodka de blé.

Hambourg. Cette terre préfère également les plats de poisson. Un autre plat préféré des habitants de cette terre est le "lyabskaus". Les ingrédients de ce plat sont: le corned-beef, le hareng, les betteraves rouges, quelques pommes de terre bouillies et des œufs. L'oreille d'acné est tout aussi populaire.

Schleswig-Holstein. Les principales préférences alimentaires des habitants de cette terre sont également le poisson. De plus, la soupe Eintopf est populaire ici..

Méthodes de cuisson de base en Allemagne

En Allemagne, toutes les méthodes de cuisson sont utilisées de la même manière:

* Friture - à la fois dans une poêle et sur un gril;

Il convient également de noter que les épices ne sont pratiquement pas utilisées en cuisine et que les portions sont incroyablement grandes.

Les Allemands ont une attitude particulière envers les plats de viande. Le porc est particulièrement populaire ici; la variété des plats préparés à partir de cette viande ne peut que surprendre. D'ailleurs, c'est en Allemagne que l'on peut compter le plus grand nombre de variétés de saucisses et de petites saucisses. Un vrai succès de la cuisine allemande - jarret de porc avec un accompagnement de choucroute cuite et de purée de pommes de terre.

Quant aux accompagnements, il y a aussi un large choix ici. En plus des pommes de terre et des nouilles traditionnelles, les plats sont servis avec des légumes bouillis et des légumineuses. Un plat d'accompagnement spécial allemand - rondelles d'oignon frites.

Dès les premiers plats pour les Allemands, les types de soupes suivants sont caractéristiques:

* Avec boulettes de viande de foie;

Les boissons en Allemagne sont préférées exclusivement localement. Ainsi, par exemple, la bière bavaroise est connue non seulement dans tout le pays, mais dans le monde entier.

Pourquoi la cuisine allemande est-elle utile?

Malgré le fait qu'un très grand nombre d'aliments gras et frits peut être vu sur le menu allemand, l'espérance de vie des résidents locaux a à nouveau augmenté. Cela s'explique facilement par le fait que la nourriture des habitants de l'Allemagne est très diversifiée. De plus, les plats à base de légumes, de choucroute et de poisson sont appréciés ici, et c'est un certain ensemble de vitamines et d'acides.

La particularité de la cuisine allemande est de griller. Avec cette préparation, l'excès de graisse s'écoule simplement de la viande, c'est-à-dire qu'il n'entre pas dans le corps.

En général, un Russe visitant l'Allemagne pour la première fois ne sera pas déçu de la cuisine allemande. L'essentiel est de ne pas commander beaucoup de plats dans un restaurant ou un café allemand, car vous ne pouvez tout simplement pas tout manger. Croyez-moi, la taille des portions dépassera vos attentes et vous ne resterez certainement pas affamé.!

10 plats principaux de la cuisine allemande

La nourriture traditionnelle en Allemagne est souvent associée au jarret de porc, à la choucroute et aux saucisses frites. Mais ce sont loin d'être les seuls plats de la riche cuisine allemande..

Ils aiment bien manger à la campagne. La preuve en est le grand nombre de recettes nationales élaborées à partir de porc, de veau, de légumes et d'autres ingrédients naturels. Les experts conseillent de commencer à se familiariser avec les principaux chefs-d'œuvre culinaires de l'Allemagne avec 10 plats préférés des peuples autochtones du pays.

Saucisses blanches Weißwurst

Les saucisses blanches faites d'un mélange de porc et de veau hachés avec des herbes, du blanc d'oeuf, du zeste de citron et des oignons sont un aliment incontournable dans le sud de l'Allemagne.

>>> Location de voitures en Allemagne. Secrets d'une location rentable, fonctionnalités et Lifehacks Note pour les touristes: les Allemands préfèrent manger des saucisses blanches le matin, donc les commander après 12h00 en Allemagne est considéré comme une mauvaise forme.

Choucroute choucroute

La cuisine nationale traditionnelle en Allemagne est impensable sans le fameux ragoût de choucroute. Le pays dit même: "Leb wohl, ess Kohl", qui signifie "bien vivre, manger du chou". Les Allemands aiment tellement ce plat simple et savoureux qu'ils se nomment en plaisantant Krauts..

Aucun repas de fête en Allemagne n'est complet sans un plat d'accompagnement préféré. Avant de servir, le chou blanc râpé est laissé fermenter pendant plusieurs jours sous oppression dans des pots en argile placés sous l'eau. Un plat bien préparé comprend des poivrons, des pommes, du saindoux, des baies de genièvre, des oignons, du cumin, de la bière ou du vin blanc allemand.

Rouleaux de boeuf (Rinderrouladen)

Ce repas riche en calories est un «invité» fréquent des dîners traditionnels du dimanche en famille. Il devient particulièrement populaire auprès des Allemands pendant la saison froide de Noël..

La garniture de bacon, de moutarde, d'oignon et de cornichons est enveloppée de fines et longues couches de filet de bœuf. Le point culminant du Rinderrouladen est une sauce noire épicée à base de bouillon, de vin rouge et de légumes, dégageant un arôme époustouflant. La combinaison de produits simples crée un goût riche et unique de ce plat national, qui complète parfaitement le plat d'accompagnement de chou cuit, de pommes de terre bouillies ou de boulettes de farine..

Maultaschen

Pour ceux qui recherchent quelque chose d'original à essayer en Allemagne, essayez les boulettes géantes Maultaschen. Ce sont des enveloppes de pâte cuites dans un bouillon de bœuf farci de viande hachée, de saindoux, de jambon, d'épinards, de muscade, de marjolaine et de persil.

Dans sa patrie, la Souabe du sud de l'Allemagne, le plat est également appelé Herrgottsbescheißerle ("Tromper Dieu"). Selon une légende allemande, l'invention culinaire appartient aux habitants du monastère de Maulbonne. Le Vendredi Saint, quand la viande est interdite, les novices rusés remplissaient secrètement les boulettes maigres farcies de légumes verts avec de la viande hachée.

Berliner Eisbein

Le plat préféré des Allemands de l'Est est le lot des vrais mangeurs de viande. Bouilli dans de la bière allemande, puis un pilon de porc cuit au four avec la peau, généreusement parfumé à l'ail, aux oignons, aux baies de genièvre et aux épices, est si énorme qu'il suffira pour trois.

Le mot Eisbein est traduit de l'allemand par "jambe de glace". La nourriture nationale a obtenu ce nom parce que les autochtones ne la consomment que pendant les gelées hivernales. De plus, la délicieuse croûte croustillante sur le jarret brille comme si elle était recouverte d'une couche de glace.

Dans les restaurants de Berlin et d'autres villes d'Allemagne, essayez le Berliner Eisbein avec de la choucroute et de la purée de pois.

Labskaus

La cuisine traditionnelle allemande n'est pas diététique. Ceci est confirmé par une soupe épaisse d'apparence disgracieuse, mais au goût incroyable.

La recette de cet aliment désormais populaire est originaire du nord de l'Allemagne. Les marins, labourant les étendues de la mer Baltique, se sont préparés un méli-mélo de tout ce qui était comestible à bord du navire. La base de la célèbre chaudrée était le corned-beef bouilli assaisonné d'oignons, de cornichons, de morceaux de hareng, de betteraves et de pommes de terre.

Aujourd'hui, le labskaus est un plat préféré de nombreux Allemands et un plat signature dans les restaurants de Brême, Bremerhaven, Hambourg et Rostock. Il est servi avec des œufs au plat et des concombres marinés.

Koenigsberger Klopse

Les touristes chevronnés considèrent les célèbres boulettes de viande de Prusse comme les meilleures incontournables de l'Allemagne de l'Est.

De petites boulettes de viande de veau émincées bouillies, du pain ramolli à la crème, des œufs et des anchois, arrosées d'une sauce au jus de citron, vin blanc, moutarde et câpres, étaient autrefois servies pour le dîner chez le célèbre philosophe Emmanuel Kant.

Les produits semi-finis de ce produit populaire, emballés dans des boîtes en fer-blanc, peuvent également être achetés dans les supermarchés. Mais les vraies côtelettes, dont la recette est apparue au 19ème siècle à Königsberg (aujourd'hui Kaliningrad), doivent être essayées dans les restaurants de cuisine nationale allemande..

Falscher Hase

Les plats allemands célèbres comprennent une simple casserole avec un drôle de nom. La nourriture est du porc haché aromatisé avec des pommes de terre et des oignons et farcis d'œufs entiers durs.

La recette Falsche Hase est apparue en Allemagne après la fin de la Seconde Guerre mondiale, lors d'une pénurie alimentaire. Les lapins et les lièvres, dont la viande servait à préparer le populaire rôti du dimanche, ont pratiquement disparu après de nombreux bombardements. Les ménagères entreprenantes ont trouvé une issue. Ils ont inventé un rouleau dont le sommet ressemble au dos d'un animal..

Gâteau aux cerises de la Forêt-Noire (Schwarzwaelder Kirschtorte)

Gâteaux éponge imbibés de liqueur, crème fouettée légère, cerises et chocolat noir. Tout cela est le dessert le plus célèbre et peut-être le plus apprécié d'Allemagne..

La première mention officielle du gâteau multicouche remonte à 1915, lorsque Josef Keller, un pâtissier de Bavière, décorait les gâteaux au chocolat alors populaires avec de la crème et des cerises. En 1930, la recette était connue dans tout le pays..

La délicatesse allemande populaire tire son nom de la combinaison du blanc, du marron et du rouge - les couleurs des costumes traditionnels des habitants de la Forêt-Noire.

Dresdner Stollen

Les plats sucrés allemands populaires ne peuvent pas être imaginés sans stollen. L'histoire de la pâtisserie avec des noix, du massepain, des raisins secs, des fruits confits et des épices remonte à 1474. Puis, à l'hôpital chrétien saxon de Saint-Barthélemy, pour la première fois à la table de fête, ils ont proposé d'essayer le pain de Noël à base de farine, d'eau et de levure. Au fil des siècles, les Allemands ont perfectionné leur friandise de Noël préférée avec de nouveaux ingrédients..

Depuis 1730, le deuxième dimanche avant la veille de Noël, la Stollenfest est célébrée à Dresde à grande échelle. Afin de couper le héros de l'occasion pesant 4 tonnes, les pâtissiers utilisent des couteaux de 1,6 mètre.

Pour les Allemands, le stollen est devenu un symbole traditionnel de Noël. Vous pouvez le voir et le goûter à toutes les foires organisées en l'honneur de cette fête..

La nourriture énumérée ci-dessus, populaire en Allemagne, ne représente qu'un centième de la cuisine allemande - les plats nationaux du pays sont très variés. Les recettes dépendent de la région dont elles sont la marque de fabrique. Par exemple, dans les environs du Rhin, les traditions gastronomiques de la Belgique et des Pays-Bas prévalent, reflétées dans la purée de pommes de terre Heaven and Earth (Himmel un Ääd), le boudin de boeuf Koelscher Kaviar, la soupe à la bière (Biersuppe) et le fromage blanc demi-coq "(Halve Hahn).

Dans la partie orientale de l'Allemagne, la cuisine internationale est répandue et les Bavarois ont adopté les coutumes culinaires de la République tchèque et de l'Autriche. Les plats préférés ici sont la collation au fromage Obazda, la soupe épaisse Eintopf, le rôti de porc Schweinebraten, les nouilles aux œufs Spaetzle, le gâteau aux piqûres de Brezel et d'abeille "(Bienenstich).

Mais quelle que soit la région d'Allemagne dans laquelle vous vous trouvez, vous aurez certainement quelque chose à essayer. Et c'est peut-être la cuisine nationale allemande qui deviendra votre modèle pendant longtemps dans la préparation de plats incroyablement savoureux et satisfaisants..

Cuisine allemande

La cuisine allemande, comme si elle était créée spécifiquement pour la bière nationale allemande, dépend de la partie du pays dont vous parlez. En Bavière, par exemple, ils brassent leurs propres bières et la cuisine locale a ses propres caractéristiques. Le point commun est l'attitude envers la viande.

Les Allemands sont célèbres pour leur amour du porc; dans la cuisine allemande, il existe une variété de plats préparés à partir de celui-ci. Nulle part ailleurs, il n'y a autant de variétés de saucisses de porc. Le jarret de porc, un succès gastronomique dans la cuisine allemande, est généralement servi avec de la choucroute cuite et de la purée de pommes de terre. Les légumes bouillis et les légumineuses sont également utilisés dans les plats d'accompagnement; les Allemands aiment les oignons bien frits en rondelles. La cuisine allemande est caractérisée par des bouillons forts et riches avec des boulettes, des boulettes de viande de foie, des nouilles.

En Allemagne, ils aiment le pain fabriqué à partir de divers types de farine et l'ajout de graines de tournesol, de citrouille. La sélection de ces pains est excellente, ainsi que les célèbres saucisses allemandes..

Cuisine nationale d'Allemagne

La cuisine allemande a une renommée retentissante: ses plats signature sont connus même des gens loin de la gastronomie. Cuisse de porc avec choucroute, hot dogs et saucisses, soupe épaisse Eintopf et, bien sûr, bière seront certainement mentionnés dans les histoires sur l'Allemagne.

Cependant, pour les parents voyageant avec des enfants, c'est absolument clair: la connaissance de l'enfant avec les traditions gastronomiques des Allemands devra être reportée.

Non seulement à cause de la bière - les aliments gras et lourds, typiques de tous les États fédéraux d'Allemagne, ne conviennent pas à la table des enfants. Mais vous ne devez pas vous inquiéter que l'enfant ait faim:

La revue Kidpassage vous aidera à comprendre comment organiser les repas tout en vous relaxant avec des enfants en Allemagne.

Contenu

  1. Caractéristiques de la cuisine allemande
  2. Plats nationaux d'Allemagne
  3. Salades
  4. Soupes
  5. Plats de viande
  6. Plats de poisson
  7. Légumes et accompagnements
  8. desserts
  9. Breuvages
  10. Nourriture de Noël en Allemagne
  11. Conseils aux parents et aux enfants
  12. Où essayer

Les spécificités de la cuisine

Commençons par le fait que les Allemands aiment les repas copieux et copieux. Parmi les produits les plus consommés en premier lieu, on trouve la viande: porc, veau et bœuf, volaille (poulet, canard, oie, dinde). La viande est utilisée pour faire des saucisses, des escalopes, des steaks de bœuf, des côtelettes en sont fabriquées, même consommées crues.

Les plats de poisson sont courants dans les terres du nord. Le favori parmi les légumes est les pommes de terre, le chou ne traîne presque pas derrière lui; les carottes, le persil, les légumineuses, les asperges, les poireaux sont également utilisés pour les soupes et les accompagnements.

La cuisine des différentes régions d'Allemagne a ses propres caractéristiques, ses propres plats traditionnels. Parfois, vous pouvez deviner l'origine du nom: saucisses de Francfort, stollen de Dresde, pain d'épice de Nuremberg.

Il y a certainement des plats de farine sur la table des Allemands, d'abord du pain. En Allemagne, il en existe plusieurs centaines de variétés, et parmi elles, il y a un pain de Noël festif.

Quant à la pâtisserie, il est impossible de compter ses variétés: les tartes sont cuites aussi bien pour les vacances que pour les fêtes de la bière..

Les épices ont une place particulière dans la cuisine nationale allemande: les saucisses sont impensables sans différents types de poivre, moutarde, graines de carvi, raifort, ail, marjolaine, coriandre.

Les pâtisseries de Noël ont leur propre ensemble savoureux: gingembre, cardamome, anis, cannelle, muscade. Mais les céréales ne sont pas préférées ici: dans les restaurants, on ne trouve généralement pas de sarrasin, de millet, de bouillie de riz.

Plats nationaux d'Allemagne: "German-pepper-saucisse..."

Il y a des plats en Allemagne que les touristes goûtent avec un intérêt particulier. Tout le monde en a entendu parler, tout le monde attend les questions de ceux qui sont restés à la maison, tout le monde est curieux: que trouvent les Allemands dans cette nourriture?

Wurst - célèbres saucisses allemandes, peut-être le plat le plus populaire en Allemagne.

Ils sont consommés à la maison, dans les restaurants, dans les pubs, achetés dans des tentes de rue. Les saucisses ne se ressemblent pas, nous vous recommandons donc d'essayer au moins quelques types:

  • Bratwurst - saucisses de porc hachées grillées avant de servir.
  • Frankfurter Rindswurst - Saucisses de bœuf fumées qui peuvent être frites ou bouillies. La particularité des saucisses est l'absence d'épices chaudes.
  • Weißwurst - saucisses de veau blanc avec du saindoux. La Weisswurst bouillie est la friandise la plus courante à Munich.
  • Nürnberger Bratwurst - saucisses de porc, qui doivent être commandées plusieurs à la fois: elles sont très petites. La marjolaine donne un goût reconnaissable aux saucisses.
  • Les currywurst sont des saucisses de porc hachées épicées qui peuvent être senties à un kilomètre et demi. Les Berlinois les aiment particulièrement.
  • Blutwurst - boudin. Le saindoux, les céréales, les oignons frits sont ajoutés à l'ingrédient principal.
  • Mettwurst est le type de saucisses le plus exotique. Ils ne sont ni frits ni bouillis, bien qu'ils se composent de porc haché cru et légèrement fumé..
  • Eisbein est un jarret de porc cuit au four. Il existe de nombreuses recettes, l'une d'elles est le jarret dans la bière.

Choucroute - choucroute. Le plat préféré des Allemands, approprié à la fois sur la table de fête et dans l'alimentation quotidienne. La choucroute est servie avec du porc et des saucisses.

Salades: pommes de terre en tête de table

La salade allemande est souvent un repas complet pour un enfant. Et ici, une autre caractéristique de la cuisine nationale allemande se manifeste: les pommes de terre seront un ingrédient indispensable de la salade..

Concombre mariné, pomme, poitrine de poulet, branches de céleri, œuf à la coque, bacon, bacon, hareng peuvent y être ajoutés.

Kartofelsalat est une salade de pommes de terre avec divers additifs. Ils le remplissent d'huile végétale, de mayonnaise et pour un mode de vie sain - yaourt.

Rote Bete-Salat mit Hering est une salade de légumes au hareng, semblable à notre habituelle «hareng sous un manteau de fourrure». Fleischsalat est une salade de viande avec un minimum d'ingrédients: uniquement de la saucisse, du concombre mariné et de la mayonnaise. Cette salade est souvent servie sur une tranche de pain. Pour la salade, offrez à votre enfant un type de pain inhabituel - pomme de terre, carotte, graines de citrouille ou tout autre.

Soupes: comment se passer de la seconde

Les soupes sont très respectées en Allemagne; un musée de la soupe a même été ouvert à Neudorf. Ce qui est généralement servi dans les restaurants allemands?

  • Eintopf est une soupe épaisse à base de légumes, de légumineuses, de viande et de viandes fumées, semblable à un méli-mélo de viande. Pour rendre la soupe encore plus épaisse, des céréales ou des pâtes y sont ajoutées. Eintopf est tellement satisfaisant que vous n'aurez rien à commander pour le dîner.
  • Kartoffelsuppe - soupe de pommes de terre en purée. Une version de cette soupe à la choucroute et au bacon peut être une surprise..
  • Knödelsuppe, ou Leberknödelsuppe, est une soupe de boulettes. Il convient de préciser que les boulettes en Allemagne ne sont pas fabriquées à partir de pâte, mais à partir de viande.
  • Fischsuppe - soupe de poisson, soupe de poisson.
  • Zwiebelsuppe - soupe à l'oignon.
  • Gemüsesuppe - soupe de légumes.
  • Fleischbrühe est un bouillon de viande. Il est généralement servi avec de grosses boulettes de viande ou de foie, mais le bouillon peut également être assaisonné avec des nouilles ou des pommes de terre..

La soupe en purée est une portion traditionnelle de soupes en Allemagne. Son composant principal peut être le chou-fleur, la citrouille, les tomates et d'autres légumes..

Plats de viande: de la viande hachée crue à la cuisse de porc

Eintopf, comme avec d'autres plats de viande, vaut la peine d'être expérimenté en commandant quelque chose pour vous-même et en offrant une partie de la nouvelle nourriture à votre enfant. Il y a des plats de viande en Allemagne sur lesquels les enfants sautent.

  • Maultaschen est une sorte de grosses boulettes farcies de porc et d'épinards. Multashen est bouilli puis parfois frit.
  • Klopse ou Königsberger Klopse - boulettes de viande bouillies à base de bœuf et de porc hachés. La sauce blanche ajoute de la sophistication à un plat simple.
  • Gaisburger Marsch - Plat traditionnel souabe, ragoût de boeuf avec pommes de terre et pâtes.
  • Kotelett n'est pas une côtelette à base de viande hachée, comme son nom l'indique, mais une côtelette.
  • Zwiebelrostbraten - rosbif de veau aux oignons.
  • Leberkäse - Bœuf haché et pâté de porc cuit au four. En Bavière, elle est considérée comme une bonne collation pour la bière, mais une telle pâtée sur un morceau de pain fera une excellente collation pour un enfant..
  • Dampfnudeln - escalopes de vapeur simples.

L'Allemagne a son propre analogue de la pizza - Flammkuchen, ou "Fire Pie". Une fine couche de pâte est recouverte de bacon, d'oignons et de fromage à la crème puis cuite sur un feu ouvert (d'où le nom).

De nos jours, la recette traditionnelle de Flammkuchen a été complétée, et maintenant du jambon, du poulet et d'autres ingrédients sont ajoutés à la garniture..

Certains plats de viande gras et lourds ne devraient peut-être pas être offerts aux enfants. Mais nous vous recommandons vivement de les goûter..

  • Schweinshaxe - cuisse de porc frite, l'un des plats nationaux de l'Allemagne. Les assaisonnements, en particulier l'ail, le thym et le romarin, donnent à ce plat un arôme particulier. La viande est cuite au four, grillée ou à la broche et servie avec du chou ou de la purée de pois.
  • Gefüllter Saumagen est un estomac de porc farci. L'estomac farci est cuit à feu doux pendant plusieurs heures. La viande hachée classique se compose de porc maigre et de pommes de terre, de sorte que le plat serait relativement diététique sinon pour la grande quantité d'épices, en particulier le poivre noir.
  • Birnen, Bohnen und Speck - «poires, haricots et bacon»: toute la recette rentre dans le titre. La seule chose qui ne soit pas mentionnée est les pommes de terre, qui sont traditionnellement servies avec ce plat en accompagnement. Ce plat national est préparé dans le nord de l'Allemagne..
  • Hackepeter (Mett, Mett-Brötchen, Mettgut) - Viande hachée crue avec du sel, du poivre noir et des oignons, étalée sur du pain. Il est rarement servi dans les restaurants, mais c'est une collation fréquente dans les restaurants à bière. Mett est également vendu dans les supermarchés.

Plats de poisson: la richesse de la mer du Nord

Dans le nord de l'Allemagne, le poisson et les fruits de mer sont consommés aussi souvent que la viande. Le poisson est cuit ici sans aucun délice particulier: merlu frit ou morue avec le même plat d'accompagnement de pommes de terre. Mais même parmi les plats de fête, il y a du poisson: la carpe frite ou cuite au four est préparée pour Noël..

  • Le pannfisch est un ragoût à base de plusieurs types de poissons. C'était autrefois un moyen d'utiliser les parures de poisson, mais maintenant, le panfish est considéré comme presque un mets délicat..
  • Gebratene Heringe - hareng frit. Ce plat est particulièrement apprécié à Hambourg..
  • Rollmops - hareng mariné roulé en rouleaux.
  • Nordseekrabben - Crabes de la mer du Nord.

Légumes et accompagnements: pas seulement le chou

Les légumes en Allemagne sont aimés et consommés fréquemment. Ils sont bouillis, cuits et cuits au four, en y ajoutant parfois des pâtes ou des saucisses. Le plat d'accompagnement de légumes est encore plus populaire que le porridge ou les pâtes.

Leipziger Allerlei - "trucs de Leipzig", l'un des plats traditionnels en Allemagne. Les légumes (carottes, pois verts, chou-fleur, asperges) sont frits et versés avec une sauce à base de coquilles d'écrevisses avant de servir.

Hoppelpoppel - pommes de terre frites avec des saucisses et des œufs. Les enfants qui ne sont pas indifférents aux crêpes et crêpes reconstitueront le nombre de leurs plats préférés. Kartofelpuffer - Crêpes de pommes de terre rouges.
Kartoffel Möhren Pfanne - crêpes de pommes de terre et carottes.

Il y a un autre plat allemand que les enfants aiment - «Les œufs dans le nid». Eier im Nest est un œuf au plat cuit sur un lit de pommes de terre et d'herbes. Le plat est cuit au four.

La bouillie n'est pas particulièrement populaire en Allemagne. Le riz est parfois inscrit au menu, mais beaucoup plus souvent - purée de pommes de terre, pommes de terre bouillies, pâtes et, bien sûr, choucroute.

Schupfnudeln - nouilles de pommes de terre. Les bâtonnets roulés à partir de la pâte de pommes de terre sont frits jusqu'à ce qu'ils soient dorés et servis avec de la viande. Le kässpätzle est un plat à base de pâtes faites à la main. Les pâtes bouillies sont assaisonnées de fromage et d'oignons frits et cuites au four.

Desserts: douce tentation

Les gourmands seront assurément chanceux lors d'un voyage en Allemagne. Chaque terre fédérale a ses propres bonbons, une friandise spéciale est préparée pour Noël et Pâques.

Berliner - beignets farcis de crème ou de confiture. La demande de ces beignets augmente pour la nouvelle année et pendant le carnaval de printemps. Les jours de carnaval, soyez prudent: les beignets peuvent être remplis de moutarde au lieu d'une garniture sucrée..

Rohrnudeln - brioches bavaroises fourrées aux fruits. Dans une pâtisserie, le rornudeln est versé avec de la crème à la vanille: c'est encore plus savoureux. Frankfurter Kranz - "Frankfurt Wreath", une génoise à plusieurs étages avec de la crème au beurre. Une autre traduction du mot Kranz - "couronne", en fait, il symbolise ce dessert.

Prinzregententorte est un célèbre dessert bavarois nommé d'après le prince régent de Bavière Luitpold. Un gâteau fait de fines couches enrobées de crème au chocolat fait bonne impression même sans connaître l'histoire.

Rote grütze est un dessert à base de gelée de baies garnie de crème fouettée. Traduit, son nom signifie «bouillie rouge». Brezel est un rouleau torsadé, si polyvalent qu'il se mange avec des saucisses et des desserts aux fruits. Streusel - Streusel. Cette pâtisserie est similaire à la tarte râpée populaire avec un caillé et une garniture aux fruits..

Les Pfankuchen sont des crêpes minces et sont souvent servies avec de la confiture ou de la marmelade. À Cologne, les crêpes de pommes de terre Reibekuchen sont considérées comme un dessert. Ils sont généralement servis avec de la compote de pommes aigre-douce..

Gugelhupf - Gâteau de Pâques à la pâte à la levure avec raisins secs et fruits confits.

Kaiserschmarrn est une omelette sucrée d'Autriche, que les Allemands ont volontiers ajoutée à la liste de leurs plats préférés. Pour préparer le Kaiserschmarrn, les œufs sont battus avec du lait, de la farine, de la cannelle et des raisins secs. Saupoudrer de sucre glace au moment de servir.

Boissons: bière et limonade, brassées selon la même technologie

La boisson la plus connue en Allemagne est la bière. Ils le boivent dans des verres à parois minces ou dans des tasses d'un litre lourd, mais surtout, ils le savourent, en apprécient le goût.

Il est impossible de lister toutes les variétés, citons seulement quelques-unes des plus populaires: Pilsner, Weissbier, Altbier (bière de Düsseldorf), Kölsch (bière de Cologne), Schwarzbier, Dunkelbier, Rauchbier. Les vins allemands sont également remarquables. Particulièrement bons vins de la Moselle, du Palatinat, du Rheingessen.

Lors du choix d'un vin, faites attention à sa classification. Les vins de qualité sont labellisés Qualitätswein bestimmter Anbaugebiete (QbA) ou Prädikatswein.

Eiswein - "vin de glace", qui occupe une place particulière dans le classement. Ce vin de dessert est élaboré à partir de raisins congelés sur la vigne. Pour les gâteaux sucrés et les pâtisseries, vous pouvez commander du thé noir Schwarztee ou l'une des tisanes (camomille Kamillentee, menthe Pfefferminztee). Le matin, les Allemands eux-mêmes préfèrent boire du café..

Apfelschorle - un point culminant de la cuisine allemande, du jus de pomme mélangé à de l'eau minérale.

Il est également intéressant d'essayer la boisson gazeuse Bionade, qui a gagné l'amour des Allemands, une sorte de limonade aux cinq goûts différents. Il est intéressant de noter que "Bionad" est préparé selon les technologies de brassage.

Plats du Nouvel An et de Noël

La table de Noël en Allemagne est traditionnellement abondante. Les friandises sont préparées à leur discrétion, mais certains plats doivent être sur la table.

Knusprige Gans - oie cuite au four avec une croûte dorée, le plat principal sur la table de fête. Recettes multiples: il est farci de pruneaux et de pommes, mariné au vin, servi avec des boulettes, etc..

Festtagskarpfen - carpe au four, l'un des plats traditionnels de Noël en Allemagne.

Christstollen - Gâteau de Noël aux noix, fruits confits, raisins secs et zeste de citron. Le plus souvent, il s'appelle simplement Stollen. Les garnitures de cuisson prennent la même quantité que la pâte, le gâteau s'avère donc incroyablement savoureux. Il existe de nombreuses variétés de stollen: caillé, beurre, massepain, pavot. Le plus célèbre d'Allemagne est Dresdner Christstollen. Les stollens de Dresde ne sont cuits qu'à la main.

Advent brot - Pain de Noël. Extérieurement, il ressemble à un stollen, mais moins de sucre, de beurre et de garniture y sont ajoutés, à la place, des clous de girofle, du poivre noir, de la coriandre, de la muscade et d'autres herbes sont ajoutés à la pâte..

Lebkuchen, ou Plätzchen, sont des biscuits au pain d'épice qui sont cuits dans chaque maison et vendus dans les foires. En plus du pain d'épice habituel, Nürnberger Lebkuchen (alias Elisenlebkuchen) - pain d'épices aux noix et fruits confits, Aachener Printen - pain d'épice rectangulaire au miel avec amandes entières, Frankfurter Brenten - pain d'épices à base de pâte d'amande sont populaires en Allemagne.

Baumkuchen est un gâteau de Noël apparu dans la cuisine allemande il y a 350 ans. Baum en allemand signifie «arbre», et la tarte sur la coupe ressemble à une scie coupée dans un arbre. Cela est dû à la méthode de cuisson: le rouleau est enduit de pâte et placé sur le feu, puis la procédure est répétée plusieurs fois jusqu'à ce qu'un tube croustillant multicouche soit formé.

Le zimtsterne est un type spécial de biscuits en forme d'étoile à la cannelle, un plat constant de Noël et du Nouvel An. Vanilkipferl est un biscuit sablé en forme de croissant. Les Allemands essaient d'ajouter de la vraie vanille à la pâte pour que les biscuits soient particulièrement parfumés..

Schneeballen - "boules de neige" à base de pâte brisée, pour laquelle la Franconie est célèbre (la ville magique de Rothenburg an der Tauber se trouve là). Les boules de pâte sont saupoudrées de sucre en poudre, de sorte qu'elles ressemblent encore plus à de vraies boules de neige.

Glühwein est un vin rouge chaud aux épices. Le gluwein est toujours vendu dans les foires et souvent la boisson est aromatisée avec de l'alcool fort (cognac ou baume aux herbes).

Conseils aux parents et aux enfants

Étant donné que la principale caractéristique de la cuisine allemande est l'abondance d'aliments gras et lourds, vous devrez choisir avec soin la nourriture pour enfants dans les restaurants..

Plus l'enfant est jeune, plus il est difficile de choisir un plat pour lui. Nous recommandons de commander le bouillon de viande Fleischbrühe, la soupe de boulettes de viande Knödelsuppe, la soupe de légumes Gemüsesuppe. Pour le second, les boulettes de viande Klopse ou les boulettes de viande cuites à la vapeur Dampfnudeln conviennent.

En accompagnement, vous pouvez prendre des pommes de terre bouillies, de la purée de pommes de terre, des pâtes, des légumes cuits. Si l'enfant ne veut pas de viande, veuillez le traiter avec des crêpes aux pommes de terre ou aux pommes de terre-carottes Kartofelpuffer et Kartoffel Möhren Pfanne, nouilles de pommes de terre Schupfnudeln ou casserole de pâtes Kässpätzle.

La nourriture en Allemagne n'est généralement pas très épicée, mais pour éliminer complètement les épices, demandez nicht scharf - doux.

Un enfant plus âgé peut déguster presque tous les plats allemands qui l'intéresseront. Si vous essayez de ne pas donner de nourriture fumée à votre enfant, ne lui offrez pas de saucisses Frankfurter Rindswurst, de soupe Eintopf, de plats de bacon (cela peut être dans une salade de pommes de terre, une soupe de pommes de terre, du flammkuchen).

Je dois dire qu'en Allemagne, de plus en plus d'attention est accordée à un mode de vie sain, et donc à une alimentation saine. Par conséquent, la cuisine allemande traditionnelle est en train de changer et elle est parfois remplie de plats hypocaloriques faciles à digérer..

Cela peut attrister les gourmets, mais cela plaît certainement aux touristes avec enfants: ils n'ont pas à chercher un restaurant avec une nourriture adaptée pour l'enfant..

Où l'essayer: petit-déjeuner dans un café et déjeuner dans un pub

En Allemagne, vous n'avez pas à chercher un restaurant qui sert une cuisine nationale. Il y a de nombreux restaurants et pubs dans et hors des sites touristiques servant de la vraie jambe de porc avec de la choucroute, du zwiebelrostbraten et des œufs dans le nid. Ils ne diffèrent que par les prix..

En passant, vous pouvez dîner avec des enfants même dans les pubs. Vous pouvez compter sur un bon déjeuner à Gaststätte et Biergarten. Mais à Kneipe et Bierhaus, ils ne préparent pas plutôt de la nourriture, mais des collations pour la bière.

Bonne nouvelle pour les lève-tôt: les cafés allemands ouvrent de 7 à 8 heures du matin et servent un petit-déjeuner traditionnel - œufs, sandwichs, café. Les restaurants commencent à fonctionner plus tard, mais ils proposent déjà un repas solide. Le soir, les établissements de restauration travaillent jusqu'à 22-23 heures.

Les saucisses peuvent être dégustées sur le pouce. Aux étals de rue, vous serez servi sur un plateau avec Weisswurst à la moutarde douce, bratwurst garnie de ketchup dans un petit pain ou currywurst avec sauce épicée.

Un cadre populaire pour les collations sur le pouce est Drei im Weggla, qui est trois saucisses dans un petit pain. De même, les kiosques vendent des bretzels: bien qu'ils aient un goût salé, ils n'ont pas besoin d'être arrosés de bière..

Et aussi en Allemagne, il y a un fast-food de poisson Nordsee, qui propose des plats de poisson et de fruits de mer.

Notre avis sera incomplet sans mentionner que dans certains États fédéraux d'Allemagne, il existe une tradition de venir au restaurant le dimanche avec toute la famille..

Pour une telle sortie, les Allemands portent même des costumes nationaux. Et si la connaissance de certains plats locaux doit être reportée, rien ne vous empêche d'apprendre comment les Bavarois ou les Hessois honorent leur cuisine. Leur repas est précédé du souhait "Guten Appetit!" - "Bon appétit!"

Voyager en Allemagne peut être aussi délicieux que la cuisine nationale allemande. Si vous n'avez pas encore décidé dans quelle ville vous détendre avec votre enfant, utilisez la description des villes allemandes sur le site Kidpassage.

Les informations sur les activités pour enfants et les hôtels familiaux vous aideront à profiter pleinement de vos vacances.